Synopsis

Le massacre du 5 juillet 1962 se déroule à Oran, trois mois et demi après le cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, deux jours après la reconnaissance officielle de l’indépendance, quelques heures avant sa proclamation. Les événements qui suivirent l’indépendamment de la guerre d’Algérie ont été particulièrement violents.

 

À Oran dans la confusion de l’exode, une petite fille de harki est sauvée in extremis de la barbarie. Elle sera confiée par son grand-père à une famille amie juive qui fuit pour rejoindre Marseille. La valise ou le cercueil résume le choix cruel proposé aux colons. Un aller sans retour. l'O.A.S. (organisation de l'armée secrète) ne laissait pas d’autres alternatives aux Européens d’Algérie.

 

Ils commencent à quitter leur terre natale en direction de la métropole pour reconstruire leurs nouvelles vies sur les cendres de leur malheur. Ils ne pourront jamais soigner leurs blessures.

 

Cette petite fille va grandir dans la cité phocéenne, entourée de l’amour de cette famille d’adoption.

 

Femme accomplie, elle rencontra un homme avec qui elle envisage une nouvelle vie pour fonder une famille. Il lui faudra beaucoup d’amour pour traverser les obstacles des préjugés et des différences culturelles souvent cachées dans de stupide raison religieuse.

 

La fleur d’oranger et le jasmin sont les liens entre deux pays que tout sépare et la confrontation des cultures.

 

C’est une belle leçon pour nos jeunes générations de comprendre le sens du mot tempérance et savoir que l’amour est plus fort que tout.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

Francis ANGELETTI - AUTEUR & ARTISAN DU RÊVE

© Site by Chloé DESPREAUX